Les différents types de Binchotan Japonais (Kishu, Hyuga et Tosa)

Les différents types de binchotan

Utilisés depuis des siècles au Japon, les différents types de charbon de bois binchotan sont désormais adoptés par de nombreux occidentaux qui l’utilisent pour purifier leur eau du robinet. Le mot binchotan vient de la contraction de trois mots : Binchuya Chozaemon (nom d’un grossiste de charbon de Tanabe), et tan, qui signifie charbon.

Cette appellation regroupe en fait 3 types de charbon de chêne Japonais de qualité similaire. Ils sont produits suivant le même processus, dans des forêts éco-gérées sans utilisation de pesticides ni engrais. Ils se différencient de par leur provenance. Chacun est produit dans une région différente du Japon : on trouve le binchotan de Kishu, le binchotan de Hyuga et le binchotan de Tosa.

Tous les types de binchotan servent à purifier l’eau du robinet. Ils peuvent également être utilisés pour cuire les grillades auxquelles ils donnent une saveur particulière.

3 régions Binchotan

Le binchotan de Kishu

Sa région d’origine

Le binchotan de Kishu est certainement le plus célèbre et le plus réputé au monde. Produit dans la région de Kishu située au sud de la préfecture de Wakayama au Japon, il y est utilisé depuis le 14ème siècle. D’ailleurs, le binchotan était à l’origine uniquement produit dans cette région. Ce n’est que plus tard que des charbonniers se sont installés dans d’autres régions japonaises comme Tosa et même Miyazaki (Hyuga)

Le bois dont il provient

Le binchotan de Kishu est extrait du chêne vert Ubamegashi, un bois très dense et fibreux. Après avoir été transformé en binchotan, son taux de carbone atteint entre 90% et 96%.

Son utilisation

À l’origine, le binchotan de Kishu servait à chauffer les palais impériaux. Dans un second temps, il a été utilisé pour la cuisine, et notamment la cérémonie du thé. Aujourd’hui, il sert principalement à purifier l’eau du robinet.

Ses caractéristiques

Comme il est lourd, le binchotan de Kishu ne flotte la plupart du temps pas et coule dès qu’il est immergé et ce, même s’il présente des nœuds.

La vignette

Pour exporter leur binchotan de Kishu, les producteurs doivent demander aux autorisations japonaises de leur délivrer une vignette. La Coopérative charbonnière examine le binchotan et contrôle notamment qu’il contient un taux de carbone d’au moins 90%. Elle délivre ensuite une vignette jaune à bordure blanche certifiant la provenance, la qualité, la non-inflammabilité et la non-radioactivité du produit que le producteur colle sur l’emballage scellé avant exportation.

Sa durée de vie

Quand l’eau filtrée commence à avoir une odeur métallique et que les bâtonnets de charbon actif Binchotan deviennent grisâtres – au minimum au bout de 6 mois – cela signifie que les bâtonnets ont perdu leur pouvoir filtrant. On peut alors les recycler en les transformant en engrais, désodorisant, déshumidificateur ou encore réducteur d’ondes magnétiques.

Le binchotan de Hyuga

Sa région d’origine

Comme son nom l’indique, le binchotan de Hyuga provient de la région de Hyuga. Il est situé dans la préfecture de Miyazaki sur l’île de Kyūshū au Japon.

Le bois dont il provient

Le binchotan de Hyuga est issu de chênes bleus provenant de forêts japonaises de la région de Hyuga. Le chêne bleu est un peu moins dense que le chêne vert Ubamegashi.

Son utilisation

Comme celui de Kishu, le binchotan de Hyuga sert principalement à purifier l’eau du robinet. Il élimine les métaux lourds et produits chimiques qu’elle contient tout en relâchant les minéraux et les oligoéléments qui l’enrichissent.

Ses caractéristiques

Aussi robuste que le titane, le binchotan de Hyuga flotte rarement et ne relâche peu ou pas de particules noires dans l’eau.

La vignette

Aucune vignette n’est à apposer sur les emballages de binchotan de Hyuga pour pouvoir l’exporter.

Sa durée de vie

Les bâtonnets de binchotan de Hyuga filtrent efficacement l’eau du robinet pendant au minimum 6 mois.

Le binchotan de Tosa

Sa région d’origine

Le binchotan de Tosa est produit depuis une centaine d’années dans la région de Tosa dans la préfecture Kōchi, au Japon.

Le bois dont il provient

Ce charbon actif  est obtenu à partir de chêne vert Ubame (Quercus phillyreoides) que l’on trouve dans les forêts japonaises. Il provient donc du même chêne que le binchotan de Kishu.

Son utilisation

Le binchotan de Tosa est surtout utilisé pour filtrer l’eau du robinet dont il extrait les métaux lourds et les produits chimiques sans éliminer les minéraux et oligoéléments présents dans l’eau.

La vignette

Comme le binchotan de Hyuga, aucune vignette n’est nécessaire pour exporter le binchotan de Tosa.

Sa durée de vie

À l’instar des binchotans originaires de Kishu et de Hyuga, celui de Tosa peut purifier l’eau pendant au moins 6 mois.

Bien que provenant de régions du Japon différentes, les 3 types de binchotan, de Kishu, Hyuga et Tosa se ressemblent. Économiques, écologiques et de qualité comparable, ils sont avant tout utilisés pour éliminer les métaux lourds et les produits chimiques présents dans l’eau du robinet.

Le binchotan de Kishu se distingue car il présente l’avantage d’être exporté avec une vignette attestant de son authenticité. En effet de nombreux binchotans contrefaits circulent, notamment ceux vendus comme étant « fabriqués selon la méthode japonaise ». Produites au Laos ou en Thaïlande, ces imitations ne purifient pas l’eau aussi bien que le binchotan Japonais.

Nous vous conseillons alors de bien vérifier la provenance des différents types de Binchotan Japonais que vous achetez afin de purifier l’eau du robinet dans les meilleures conditions possibles.

5/5 (2 Reviews)

2 réflexions sur “Les différents types de Binchotan Japonais (Kishu, Hyuga et Tosa)”

    1. Bonjour Sophie, merci pour votre commentaire ! Oui bien sûr vous pouvez couper le binchotan, celui-ci gardea les même capacités de filtration. Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.