Efficacité du Miswak ou Siwak : Quelles preuves scientifique ?

Le bâton de siwak, utilisé depuis l’Antiquité, effectue un véritable retour en force dans nos salles de bain. Les raisons ? Il est écologique, peu abrasif et convient aux personnes ayant les gencives sensibles. En outre, il a tellement fait ses preuves qu’il a été reconnu dès 2003 comme plus efficace que la brosse à dent par le National Center for Biotechnology Information et que son utilisation est recommandée par l’OMS.

Les effets antimicrobiens du siwak

C’est en 1995 que des études menées par Allafi et Ababneh ont démontré la présence d’alcaloïdes dans le siwak tels que la salvadorine avaient des effets antimicrobiens et freinait la croissance des pneumocoques et des staphylocoques.

Deux ans plus tard, Almas prouvait que le siwak combattait aussi très efficacement l’enterococcus faecalis, une bactérie trouvant refuge dans le tube digestif, et ce, que le bâton de siwak soit frais ou date d’un mois. En 1997, on découvrait également qu’il permettait de lutter contre les streptocoques mutans.

Des propriétés antimicrobiennes à la lutte contre les caries

En 2002, Darout a souhaité pousser plus loin les travaux sur les effets antimicrobiens du siwak. C’est alors qu’en examinant les niveaux de salive de 25 sujets soudanais, il s’est aperçu que la bouche des utilisateurs de siwak, qui contient du fluor, présentait généralement moins de bactéries cariogènes que celles des personnes se servant d’une brosse à dent.

En outre, les recherches expérimentales de Poureslami en 2007 ont également permis de constater que le siwak combattait également efficacement la formation de plaque dentaire, susceptible de provoquer l’apparition de caries. Ce phénomène s’explique par la présence de silice dans le siwak ainsi que l’effet astringent des tanins.

L’année suivante, Sofrata démontrait que le fluorure contenu dans le bâton de siwak contribuait à lutter contre les micro-organismes responsables de l’apparition de parodontites et de caries dentaires.

Moins de problèmes de gencives grâce à l’utilisation du siwak

Dès 1980, Elvin et Lewis avaient remarqué que les populations utilisant massivement le siwak pour se brosser les dents souffraient moins de pertes de dents. Deux ans plus tard, les études épidémiologiques de Al-Khateeb et de Younes et El-Angwabi mettaient en lumière les effets bénéfiques de l’usage du siwak sur la prévalence des maladies parodontales et des caries. 

Ces résultats ont d’ailleurs été confirmés dix ans plus tard par les observations d’Al-Khateeb et Guile sur le nombre limité de Saoudiens utilisateurs de bâtons de siwak nécessitant un traitement parodontal, et l’étude menée par Cal et Zambon en 1993 sur des peuples nomades du désert de Kaisut au Kenya qui comptaient peu de personnes présentant des caries et des maladies parodontales avancées avant l’âge de 50 ans.

Une bonne hygiène buccale 

Les bienfaits du persica, la plante à partir de laquelle sont obtenus les bâtons de siwak, avaient déjà été mis en lumière dès la fin des années 70 par Akpata et Akinrimisi.

Les travaux de Gazi, d’Eid également, sont venus renforcer cette conviction en 1990 : ils ont en effet constaté que le nettoyage mécanique des dents à l’aide du bâton de siwak, à condition qu’il soit utilisé comme il se doit, contribuait à diminuer bien plus significativement la plaque dentaire que lorsqu’on utilise une brosse à dents.

Cette plus grande efficacité s’explique aussi par le fait que le brossage du siwak dure plus longtemps qu’avec une brosse à dents et que le bâton permet d’atteindre plus facilement des zones de la bouche moins accessibles.

Dans de nombreux pays, les bâtons à mâchonner constituent le seul moyen de conserver une bonne hygiène dentaire. Cette routine, qui est abordable pour la majorité des personnes, est essentielle car elle permet notamment de lutter contre la plaque dentaire, la formation de caries et l’apparition de maladies parodontales mais aussi contre le développement d’infections bactériennes dans la bouche comme dans d’autres parties du corps.

En plus de lutter contre la mauvaise haleine et de contribuer à faire disparaître les tâches sur les dents, l’usage du bâton de siwak présente de nombreux bienfaits si bien qu’il peut avantageusement remplacer notre brosse à dents : il maintient une bonne hygiène des dents et de la bouche en général, combat les microbes, lutte contre la plaque dentaire, prévient la formation des caries et contribue même à éviter l’apparition de maladies parodontales.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments