Les dangers de certains dentifrices

Les dangers de certains dentifrices

Nous faisons davantage attention aux aliments que nous achetons qu’aux produits d’hygiène. Prenons le cas du dentifrice : la plupart des dentifrices que l’on trouve dans le commerce contiennent des ingrédients dangereux et toxiques. En voici les principaux. Découvrez les dangers de certains dentifrices mais également des alternatives pour conserver une bonne hygiène bucco-dentaire.

Ingrédients toxiques danger dans les dentifrices

Des éléments toxiques contenus par de nombreux dentifrices

Le Triclosan

Le Triclosan est un biocide, autrement dit un pesticide. Il entre dans la composition de certains dentifrices. Si l’on en croit les publicités des entreprises qui les commercialisent, ils combattraient la place dentaire et la gingivite.

En réalité, des études ont démontré que le Triclosan était un perturbateur endocrinien causant des troubles de comportement et de santé chez les enfants. On l’associe à la résistance aux antibiotiques et la progression du cancer du sein. Selon une étude, les personnes qui utilisent un dentifrice à base de Triclosan présentent dans leurs urines une concentration de cette substance 5 fois supérieure à celles qui utilisent un dentifrice n’en contenant pas ou une autre solution pour brosser leurs dents.

Le sodium lauryl sulfate (SLS)

Outre son effet moussant et détergent, ce tensioactif issu de l’huile de palme et présent dans de nombreux dentifrices. Il altère leur goût, mais surtout irrite les muqueuses et peut provoquer des aphtes. Il peut également contenir du 1,4-dioxane, jugé possiblement cancérigène.

L’aspartame

De nombreux dentifrices contiennent de l’aspartame. Or l’aspartame est essentiellement composé d’acide aspartique, de phénylalanine et de méthanol. Ce dernier cause de nombreux dommages et notamment des empoisonnements. Par exemple, cela peut provoquer des maux de tête, des frissons, des vertiges. Des trous de mémoire, des acouphènes, des engourdissements, des troubles du comportement, voire des névrites sont également possibles.

Le fluor

Autrefois considéré comme le meilleur allié des dents cariées, le fluor est aujourd’hui controversé. Son efficacité pour protéger l’émail des dents est même remise en cause. Étonnamment, bien que l’Organisation Mondiale de la Santé le classe parmi les 10 substances les plus toxiques, il entre toujours dans la composition de nombreux produits (thé, eau, chewing-gum, dentifrice etc.). Pourtant l’ingestion excessive de fluor est nocive. En effet, il cause notamment des dysfonctionnements endocriniens et neurologiques (dont des problèmes de thyroïde), de la fluorose ou de l’ostéoporose etc.

Le propylène glycol

Ce tensioactif est une huile minérale fabriquée à partir de pétrole. Considéré par l’Agence de Protection de l’Environnement des Etats-Unis (EPA) comme hautement toxique, il est pourtant utilisé dans un grand nombre de produits cosmétiques et dans certains dentifrices. Il est irritant pour les yeux, la peau, les muqueuses et toxique pour certains organes.

La diéthanolamine 

La diéthanolamine ou DEA entre dans la composition de certains dentifrices. En réaction avec certains ingrédients, ce perturbateur endocrinien peut en outre se transformer en N-nitrosodiéthanolamine, une substance potentiellement cancérigène susceptible d’augmenter les risques de cancer du foie, de l’œsophage, de l’estomac et de la vessie.

Les microbilles

Présentes également dans la majorité des gels douche, on retrouve aussi fréquemment ces minuscules granules de plastique dans des dentifrices. En plus d’absorber les toxines de l’eau, elles favorisent l’entrée des bactéries dans les gencives et provoquent des maladies gingivales.

Le BHA

Antioxydant considéré comme cancérogène possible, le butylated hydroxyanisole ou BHA serait aussi un perturbateur endocrinien et une substance toxique pour la reproduction.

Le dioxyde de titane

Bien qu’interdit dans les produits alimentaires depuis le 1er janvier 2020, ce colorant destiné à blanchir la pâte de dentifrices est toujours utilisé dans un grand nombre de dentifrices. Les nanoparticules qu’il contient pénètrent dans l’organisme et il a été démontré qu’une exposition régulière à cet additif favorise l’augmentation des troubles immunitaires et des lésions cancéreuses.

Le sulfate de zinc

C’est une substance nocive en cas d’ingestion qui peut également causer des lésions oculaires graves en cas de contact avec les yeux.

La silice hydratée

Dérivé naturel de silice, la silice hydratée (ou acide silicique) est un abrasif doux entrant dans la composition de certains dentifrices. On l’utilise pour renforcer l’efficacité du brossage et lutter activement contre la plaque dentaire et la coloration des dents. Mais le danger, c’est qu’elle contient des nanoparticules ainsi que de l’oxyde d’éthylène, qui est potentiellement cancérigène.

Dentifrice naturel pour éviter les dangers des dentifrices

Les alternatives pour éviter les dangers des dentifrices

Il existe plusieurs solutions ayant fait leurs preuves qui permettent de conserver une bonne hygiène dentaire, évitant ainsi les dangers possibles des dentifrices.

Les dentifrices d’origines naturelles

Certains dentifrices bios d’origine naturelle sont dépourvus d’ingrédients toxiques comme Minter is coming (dentifrice à l’extrait de citron bio) et Fresh Kiss (dentifrice à l’extrait de raison bio) de la marque Pulpe de vie ; Dentifrice Sourire de Ballot-Flurin ; Per-Blan aux extraits végétaux bio ; Bicare Grifer, une poudre pour hygiène bucco-dentaire à base de bicarbonate de soude ; le dentifrice naturel en poudre au siwak, à l’argile blanche, au carbonate de calcium et aux cristaux de menthe.

Racine de Salvadora Persica (siwak)

Le bâton de Siwak

Économique et 100% d’origine naturelle, le bâtonnet de siwak remplace à fois la brosse à dents et le dentifrice. La plaque dentaire, la couche jaune de la dentition et les résidus alimentaires sont éliminés par le frottement des fibres au moment du brossage. Ces fibres n’abîment pas l’émail des dents. Ainsi, nous conservons notre hygiène bucco-dentaire. Le bâtonnet de siwak sert également à nettoyer la langue.

Un grand nombre de dentifrices vendus dans le commerce contiennent des substances toxiques à éviter. De plus, la bouche est l’un des endroits les plus absorbants de l’organisme.

Pour éviter les dangers des dentifrices, une bonne raison de choisir des solutions naturelles pour se brosser les dents, comme le siwak qui élimine les résidus alimentaires, la plaque dentaire et entretient la blancheur des dents, contribue à préserver l’environnement en réduisant l’utilisation de plastique.

Découvrez nos bâtons de Siwak

4.7/5 (69 Reviews)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.